Climat, ressources, ces dangers qui nous menacent


#121

“Du fait de sa population relativement faible (24 millions d’habitants) eu égard à la taille de son territoire, et de sa très forte dépendance au charbon, l’Australie est un des pires émetteurs per capita de gaz à effet de serre.”

tvanouvelles.ca/2018/01/07/l … res-record


#122

En plus d’être le troisième producteur mondial d’uranium, bravo, les Australos! :laughing:


#123

Trop cool tout ce plastique ! :neutral_face: :neutral_face: :neutral_face:

http://www.amusingplanet.com/2013/08/the-greenhouses-of-almeria.html


#124

oui ben c’est le modele que nous avons collectivement choisi…


#125

Non. Nous les bobos on a choisi les circuits courts pour aller chercher nos oeufs directement à la ferme (avec notre panier en osier)


#126

comme le dit julian assange à juste raison, croire que changer les choses à son échelle est la solution, est une douce illusion…la solution est globale ou ne l’est pas

ps: vu le reportage sur lui: le mec est insupportable 8O


#127

“Act Local, Think Global” - Lloyd Blankfein

La “solution globale” c’est de l’ordre de “j’espère qu’un jour quelqu’un fera quelque chose”


#128

ah mais j’ai pas dit le contraire hein…


#129

:reflechis:

Ben si:


#130

ben non pas exactement…je dis qu’on est dans l’impasse…agir localement c’est cool, ça nous donne bonne conscience…mais ça change pas la marche du monde industrielle…notre modele de vie ne se base pas sur un potager et des courgettes locale (meme si je susi à 100% pour hein) mais nous vivons dans un systeme où le vitale est l’nergie à gogo, la consommation absolue, le besoin de ressource enorme au quotidien…

en gros je fais un peu l’avocat du diable…c’est bien beau de manger des carottes bio, mais le pb c’est surtout notre modele de confort, tout technologique…


#131

Quand il fait chaud c’est le rechauffement climatique, quand il fait froid c’est la meteo !


#132

:laughing: ce debat à la con en tout cas, ça va plaire à totor tout ça :laughing:


#133

Faudrait rajouter que les femmes, en voulant travailler, contribuent activement au réchauffement climatique. :laughing:


#134

oui mais du coup elles passent pas leur journée à faire la vaisselle ce qui permet de compenser par des économies d’eaux


#135

Là on est même pas à une question de BIO mais juste consommer local et surtout de saisons !
Si on ne consommait pas de courgettes/tomate/poivron toute l’année l’agriculture à Almeria (qui dit en passant va aussi vers le BIO mais qui ne sera jamais écolo…) serait bien plus réduite.

Cela dit je ne suis pas tout à fait d’accord avec toi, de plus en plus de BIO en grande surface, de plus en plus de magasin BIO, des supermarché qui font la promotions de fruit moche même si ce n’est pas la solution c’est bien sous la “pression” de certain consommateur que ces initiatives voient le jour; Donc les solutions individuelle n’est pas la solution mais c’est la somme des solutions individuelles qui amènera une solution global.

PS : en changeant de domaine vous allez voir que dans les énergie renouvelable on est en train de passer de la production individuelle revendu à EDF à une production con sommer par le producteur particulier et ca ca change pâs mal de chose. Ca n’avance pas assez vite mais les chose bougent.


#136

Non pas tout à fait. Ce n’est pas vraiment un moyen de production collectif, surtout un moyen de nous faire bouffer des fruits et légumes hors saison ! :cry:


#137

exactement ce que demande notre société


#138

c’est quand meme dingue le volume de fruits et legume de ces fermes usines qui s’ont vendu quand on voit le nombre de personnes se sentir consommer responsable ahaha c’est comme le vote FN


#139

mdrrrrr c’est trop ! au dessus c’est le pezronf mdrrrrr

j’ai exploser de rireeeeee , putinnnnn tu t’ai amelioré avec le temps , franchement , je pourrai presque voter pour toi ! mdr


#140

Arrête de faire ton ouin ouin “c’est pas moi c’est la société”