CONCERT (le tout venant et le bizarre...) Vol 2.

#1721

:shushing_face:

#1722

A 19’, on est entre le chasse-neige pas maitrisé et une position de soulagement en cas de bursite aigüe
#1723

Plus crooner que rocker

#1724

On a une petite salle collaborative dans mon patelin, d’habitude c’est très branché reggae, dub, sound system, bref la musique de babos, donc quand du hip hop est programmé y’a pas grand monde…

Et pourtant, le duo Pumpkin et Vin’s da Cuero a réussit à faire bouger la petite vingtaine de personnes présentes !

Du coup je m’intéresse aux meufs qui rappent, elles déchirent :

#1725

Les mecs se déplacent pour 20 personnes?

#1726

Bé quand t’es programmé tu sais pas qu’il va y avoir 20 péquins…

1 Like
#1727

ca suffit bien pour du hiphop …sydney rules

#1728

Le 24 à l’Iboat!
#1729

cool ! un coté catherine wheel …des anciens thugs

ca change des merdes de l’autre topic

#1730

De retour du festival “Nous aimons Eva Green” en famille dimanche.
Je passe sur les slogans affichés sur le chemin genre “si vous oubliez de trier vos déchets, on va oublier d’aller chercher Tame Impala à l’aéroport”, la grosse fouille à l’entrée, sans doute pour s’assurer que je ne rentres pas avec un coton-tige. En vrac:

  • Altin Gün, sûrement très bien mais on est arrivé trop tard

  • Toro Y Moi, très Nova compatible, accompagnera à merveille un Spritz ou un cupcake

  • Flavien Berger, c’est le problème des artistes français, on se rend beaucoup mieux compte qu’ils racontent de la merde entre les chansons que les artistes étrangers. Seul sur scène avec ses claviers Bontempi, belle voix, le charisme d’une endive, je suis allé me chercher une bière. Beaucoup de monde pour l’écouter, j’espère que son cachet va lui permettre d’envisager une coupe chez le coiffeur ou au moins un shampoing

  • Erykah Badu a fait sa princesse (lol): une demi-heure de retard, sapée comme un arbre de Noël, un set pompeux de 40 minutes, allez au revoir madame

  • les nains se sont régalés avec des chanteurs à thème (Vald, Zola, Future et Hamza), le soir plus de voix et des fringues tellement sales à force de pogoter qu’on va directement les incinérer

  • grosse chaleur + alcool + ambiance festival-je-me-lache, ça donne pas mal de trucs bien bien moches. Les filles, respectez-vous bordel!

Tout ça ressemblerait furieusement à une session de surf avec zidor si heureusement, Australia rules, deux pépites n’avaient changé la donne. Courtney Barnett d’abord, une heure de musique de bonhomme où elle a tenu le manche, bravo madame. Et puis le soir Tame Impala, gros beau son et cerise sur le gâteau un visuel bien léché