Des blagues oui mais des blagues drole (Suite)


#3181


#3182

La cigale et la fourmi ( Version Marseillaise )
Zézette, une cagole de l’Estaque, qui n’a que des cacarinettes dans la tête, passe le plus clair de son temps à se radasser la mounine au soleil ou à frotter avec les càcous du quartier.
Ce soir-là, revenant du baletti ou elle avait passé la soirée avec Dédou, son béguin,
elle rentre chez elle avec un petit creux qui lui agace l’estomac.
Sans doute que la soirée passée avec son frotadou lui a ouvert l’ appétit, et ce n’est certainement pas le petit chichi qu’il lui a offert, qui a réussi à rassasier la poufiasse.
Alors, à peine entrée dans sa cuisine, elle se dirige vers le réfrigérateur et se jette
sur la poignée comme un gobi sur l’hameçon.
Là, elle se prend l’estoumagade de sa vie.
Elle s’écrie :
» Putain la cagade ! y reste pas un rataillon, il est vide ce counas ! »
En effet, le frigo est vide, aussi vide qu’une coquille de moule qui a croisé une
favouille.
Pas la moindre miette de tambouille.
Toute estransinée par ce putain de sort qui vient, comme un boucan, de s’abattre
sur elle, Zézette résignée se dit :
» Tè vé, ce soir pour la gamelle, c’est macari, on va manger à dache « .
C’est alors qu’une idée vient germer dans son teston.
– » Et si j’allais voir Fanny ! se dit-elle « .
– » En la broumégeant un peu je pourrai sans doute lui resquiller un fond de daube « .
Fanny c’est sa voisine. Une pitchounette brave et travailleuse qui n’a pas peur de
se lever le maffre tous les jours pour remplir son cabas.
Aussi chez elle, il y a toujours un tian qui mijote avec une soupe au pistou ou
quelques artichauts à la barigoule.
Zézette lui rend visite.
» Bonsoir ma belle, coumé sian ! Dis-moi, comme je suis un peu à la dèche en ce moment, tu pourrais pas me dépanner d’un péton de nourriture ! Brave comme
tu es, je suis sûre que tu vas pas me laisser dans la mouscaille ! »
En effet, Fanny est une brave petite toujours prête à rendre service.
Mais si elle est brave la Fanny elle est aussi un peu rascous et surtout elle n’aime
pas qu’ on vienne lui esquicher les agassins quand elle est en train de se taper une
grosse bugade; ça c’est le genre de chose qui aurait plutôt tendance à lui donner
les brègues.
Alors elle regarde Zézette la manjiapan et lui lance:
» Oh collègue ! Tu crois pas que tu pousses le bouchon un peu loin ? Moi !!!, tous
les jours je me lève un tafanari comaco pour me nourrir ! et toi pendant ce temps là,
qu’est-ce que tu fais de tes journées?
– » Moi ??? « , lui répond la cagole
» J’aime bien aller m’allonger au soleil ! ça me donne de belles couleurs
et ça m’évite de mettre du trompe couillon. »
– » Ah ! Tu aimes bien faire la dame et te radasser la pachole au soleil, et bien maintenant tu peux te chasper.
– » Non mais !!! , qu’es’aco ? C’est pas la peine d’essayer de me roustir parce
que c’est pas chez moi que tu auras quelque chose à rousiguer, alors tu me pompes pas l’air, tu t’esbignes et tu vas te faire une soupe de fèves

Texte de Caldi Richard


#3183

Un homme se cogne contre une femme dans un hall d’hôtel. Durant la
collision son coude butte contre la poitrine de celle-ci. Ils sont tout
deux surpris. L’homme se tourne vers elle et dis :

  • M’dame, si votre cœur est aussi doux que votre poitrine, je sais que
    vous me pardonnerez.
    Ce à quoi elle répond :
  • Si votre queue est aussi dure que… votre coude, je suis dans la
    chambre 903.

#3184

Il était une fois un petit garçon qui s’appelait KEVIN …

Il était tellement idiot que la maîtresse de son école primaire avait convoqué sa maman pour lui dire : “Votre fils manque cruellement d’intelligence, c’est un cas désespéré”. La maman n’a pas perdu espoir. Elle a déménagé et changé d’école pour son fils.
20 ans plus tard la maîtresse est tombée gravement malade du cœur. Tous les médecins disaient que c’était la fin car l’opération était très délicate, limite impossible … sauf un seul médecin, aux techniques nouvelles.
Ce médecin a tenté l’impossible et l’opération fut un succès.
Dans la salle de réveil la maîtresse a ouvert les yeux, elle a regardé le médecin, a essayé de parler mais… n’a pas pu. Son visage était devenu rouge puis bleu.
Elle a levé la main et a fini par mourir…
Parce que notre KEVIN, qui balayait la salle opératoire, avait débranché l’appareil à oxygène pour charger son portable…

Attends… Tu ne pensais quand même pas que KEVIN était devenu chirurgien !


#3185

:laughing: , sinon la différence entre Fillon et Columbo?

Y en a pas, ils parlent tout le temps de leur femme mais on ne la voit jamais


#3186

:laughing: :laughing: :laughing: :laughing: :laughing:


#3187

:laughing: :laughing:


#3188

Le corp enseignant approuve cette blague !


#3189

Woman: Do you drink beer? Man: Yes

Woman: How many beers a day?

Man: Usually about 3

Woman: How much do you pay per beer?

Man: $5.00 which includes a tip

Woman: And how long have you been drinking?

Man: About 20 years, I suppose

Woman: So a beer costs $5 and you have 3 beers a day which puts your spending each month at $450. In one year, it would be approximately $5400 …correct?

Man: Correct

Woman: If in 1 year you spend $5400, not accounting for inflation, the past 20 years puts your spending at $108,000, correct?

Man: Correct

Woman: Do you know that if you didn’t drink so much beer, that money could have been put in a step-up interest savings account and after accounting for compound interest for the past 20 years, you could have now bought a Ferrari?

Man: Do you drink beer?

Woman: No

Man: What color is your Ferrari?


#3190

:laughing:


#3191

:laughing:

N’empêche que j’ai enfin compris pourquoi je pouvais me payer un bon ordi et des voyages à la fac alors que j’étais bien moins riche que mes potes, le jour où je les ai accompagnés dans un bar la première fois 8O 8O 8O :laughing:

2 ou 3 bières par jour, une sortie en bar/boite par semaine, 1 paquet de clopes par jour…
2500 balles de clopes par an
2500 balles d’alcool par an

On en fait des trucs avec 5000 balles par an :mrgreen:

Et c’est sans compter la drogue et les putes.


#3192

En gros tu préfères avoir une vie de merde 90% de ton temps afin de pouvoir te payer un truc bien qui t’occupera 10% de ton temps, plutôt que l’inverse. :laughing: :laughing: :laughing:


#3193

:laughing:


#3194
  • Docteur, si je ne bois plus de vin, ne mange plus de petits plats ou de bons desserts, est-ce que je vivrais plus vieux ?
  • Oui…mais qu’est-ce que vous allez vous faire chier… !!

#3195

Intéressant : pour toi ne pas boire d’alcool, ne pas fumer et ne pas aller dans les bars, c’est “avoir une vie de merde”? 8O :laughing: Pourquoi de suite juger mon mode de vie? Je n’ai pas jugé l’autre, j’ai juste dit qu’il était coûteux. Mes “trucs bien” m’occupent 100% de mon temps, en fait, dès que je sors du boulot :wink:

Chacun son kif non? Je n’aime pas le goût de l’alcool, je n’aime pas le goût du tabac, je n’aime pas perdre le contrôle de mes neurones, je n’aime pas le boucan, je n’aime pas la foule, et je déteste avoir à gueuler dans un bar sombre pour tenter de discuter avec une meuf bourrée qui a la conversation d’une assiette de raviolis.

En revanche j’aime péter la forme, j’aime lire au calme chez moi, j’aime voyager, j’aime mater un bon film sur un bon écran avec un bon son, et je suis un gros geek.

J’ai dix fois plus voyagé que l’immense majorité de mes potes, j’ai bonne haleine le matin, de bonnes dents, pas un pet de bide, pas une ride, du matos photo pro, un home cinoche à la maison et tous les joujous Apple que je veux :smiling_imp: :mrgreen: Et pourtant je suis loin de rouler sur l’or.

La vie de merde, c’est très relatif. Certains aiment picoler, faire la fête… Grand bien leur fasse, je ne les juge pas. Certains parviennent même à voyager ou se payer des trucs qu’ils aiment quand même en faisant des sacrifices ailleurs.

En revanche, si tu veux vraiment qu’on juge l’autre, à 50 balais, c’est généralement la même pour tout le monde, le paquet quotidien et les 3 bières, tu les paies cash, et c’est trop tard (ma copine a 27 ans et infiniment plus de rides que moi qui en ai 39 :smiling_imp: ). Quand je vois la tronche de mes patients de mon âge qui picolent et/ou fument quand ils apprennent mon âge, je me dis que j’ai de la chance de ne pas aimer ça :mrgreen:

Par contre j’aime bouffer de la merde 8)


#3196

Le cancer colorectal à la place de la cirrhose ou du cancer du larynx, c’est un choix judicieux :mrgreen:


#3197

J’en mange trop peu pour augmenter mon risque, et quand bien même, à choisir, anéfé, je préfère un zillion de fois un tube dans le fion pour me retirer 3 polypes pourris tous les 5 ans, à une cirrhose ou un K ORL, y’a pas photo, vive les burgers :mrgreen:


#3198

#bientotcelib !

:laughing: :laughing: :laughing: :laughing:


#3199

Tiens un Docteur qui utilise la preuve par l’anecdote !


#3200

Ma cafetière vient de tomber en panne…

D’après Arthaud, c’est de la faute du patron de Moulinex.
Asselineau me renvoie à l’article 127bis de la Constitution pour trouver la solution.
Fillon précise que les pannes sont légales et que je devrais arrêter de boire du café.
Le Pen rappelle que c’est normal puisque la machine a été fabriquée par un ouvrier Polonais.
Poutou accuse Le Pen et Fillon mais ne sait pas comment réparer ma cafetière.
Macron est d’accord ; Dupont-Aignan est scandalisé.
Mélenchon propose de changer la notice d’utilisation.
Cheminade veut délocaliser l’usine sur la Lune.
Hamon offre 600€ à tous ceux qui ont une cafetière en panne.
Lassalle m’invite dans les Pyrénées pour boire une liqueur de chèvre.

En attendant, ma cafetière est toujours en panne…