Hey sinon vous lisez quoi en ce moment?


#3341


Une amie m’a offert ça et j’avoue que je me disais que ça m’apprendrait pas grand-chose. Je voyais bien le bouquin grand public qui “vulgarise le phénomène de mode” mais n’a guère d’intérêt pour le surfer “à bouteille” que je suis…
Hé bien en fait, pas du tout!
Bouquin passionnant, pour l’instant assez “recherche universitaire” mais où j’apprends plein de trucs, avec une sacrée collection de citations des premiers Européens à avoir décrit le surf et son importance culturelle, politique, religieuse dans la société hawaienne.


#3342

Roman policier plutôt court 180 pages environ. J’ai bien aimé pour le style percutant et le regard sur la société actuelle (la gestion des vieux dans notre société).

Pour résumer, c’est l’histoire d’une traductrice qui travaille pour retranscrire les écoutes des flics d’arabe en français et qui va traverser le miroir…


#3343


Très littéraire, très “intellectuel”, évidemment pas la grosse rigolade, pas très “politique”, à lire…


#3344

Chiant quoi… :laughing:


#3345

Pour ceux qui aiment l’ambiance narcos je vous conseil “La griffe du chien” et sa suite “Cartel” de Don Winslow. Ca se lit tout seul et on en redemande… si on aime l’ambiance mexicano-americaine.


#3346

Ouais si tu veux… :laughing:


#3347


Bon roman, saga familiale sur fond de secret de famille, dans le milieu des Irlandais de l’Est des US.
Très bien écrit, fin et psychologiquement fouillé (“chiant” selon Caly, donc… :laughing: )


#3348

Ca nous permet de savoir quoi ne pas lire ! :laughing:


#3349


Je suis tombé sur ça dans les bouquins de mes vieux.
Comme j’avais rien en train, je suis dedans.
Au départ, j’ai vraiment trouvé que c’est une sombre merde, du genre confessions d’une ancienne starlette X, uniquement là pour faire fantasmer les ploucs en “osant” le vocabulaire ordurier.
Et c’est vrai que c’est vraiment de la “littérature” putassière…

Finalement, la nana est tellement caricaturale et débile que ça fait presque genre, et puis bien que professant une sexualité débridée, y’a comme une petit musique réac, un ultra-libéralisme appliqué au cul qui est assez détestable… Pas SAS avec ses noirs montés comme des pur-sangs arabes, mais presque…

Je me renseigne sur elle, par curiosité; elle écrit des articles abominables pour Causeur, maintenant… :laughing:


#3350

Lire ça dans le train sans se faire arrêter sur le quai de la gare… Chapeau bas :laughing:


#3351

Une pépite dénichée chez un bouquiniste des quais:


Au début je me suis dit “ca va encore ressasser les vieux poncifs sur les pommes de terres et les gens du cirques”, mais au bout de quelques pages, bingo, ma curiosité a été piquée.
Au delà de la satire - fort bien menée au demeurant - sur la société du spectacle et l’hédonisme à outrance, l’intrigue s’impose.
Je recommande.


#3352

“Un livre pas piqué des hannetons”
Telerama

“Original, rafraichissant”
Têtu

“Prout, prout, ougla, ougla”
Première


#3353

Déniché au quai de la fosse ?


#3354


Je l’avais lu y’a bien 20 ans…
Un bon gars, ce Daeninckx, et une bonne intrigue policière avec toile de fond historique (la répression de la manif du 17 Octobre 61) très fouillée…


#3355


Fendard bien que pas très original, le personnage de l’auteur égoïste, puéril, dilettante et “à moitié raté” ayant déjà été bien exploité par John Fante, Bukowsky ou Djian par exemple.
Là le mec n’arrive jamais à se lever avant midi, c’est un peu le running gag…

Mais bon on passe un bon moment, ça se lite vite, “ça coule” comme dirait Bukowsky, l’obsession du mec pour les bagnoles est rigolote, et on devine vaguement que ça se passe sur la côte basque, même si c’est jamais explicité, grâce à une scène “de surf” (déjà en 1988…).


#3356

Un des meilleurs de Dubois, avec “Les poissons me regardent” et “Kennedy et moi”


#3357

Ayant pris une énorme claque avec Inherent Vice, je me suis dit que j’allais dégotter des Pynchon d’occasion chez mon dealer préféré du boulevard St Michel.
Mauvaise pioche avec celui-là: effectivement, les grands thèmes pynchoniens y sont, l’écriture aussi, mais à force de grand n’importe quoi et d’intrigue sans queue ni tête, j’ai décroché. Je me suis arrêté avant la fin. Il me faut un minimum d’intrigue pour apprécier un bouquin…

Gris-nioude: je dois continuer à m’initier avec lequel?


#3358

Ah ben là t’as fait un bond du plus facile au plus harcore.
Soit tu reviens vers la matrice : V
Soit tu restes un peu dans la veine d’inherent et tu lis Vineland.
Si tu as envie d’aventure tu lis mason et Dixon, sur les deux astronomes qui ont tracé la frontière entre pennsylvanie et maryland, pas bien bandant sur le papier mais c’est génial.
Sinon tu as le dernier qui brode autour du 11 septembre
Un poil complotiste mais assez cool pour qui connaît New York, un peu mal traduit par contre. Si tu peux le lire en anglais c’est mieux


#3359

Ah oui dans mason et Dixon la longue intro d’une centaine de page situe l’intrigue au cap, lors de la fondation de la ville.


#3360

J’suis en train de lire Cartel. Ça pourrait être très bien mais c’est juste bien parce que par moment on se croirait dans un gros film américain avec de grosses santiags. Genre quand les fédérales (en mexicain) repèrent une planque de Narcos et partent à l’assaut de vraies forteresses sans repérages et dans la précipitation, donc forcément y’a des morts :laughing: